kay.jpg

Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

J'ai finalement trouvé mon sport

J'ai finalement trouvé mon sport

Moi, Kayla Roy, j’étais auparavant une jeune athlète. J’ai, croyez-le ou non, fait du cheerleading dans une équipe élite pendant presque 10 ans. Bien que je n’étais très efficace en gymnastique, j’étais très forte et avais beaucoup d’endurance. C’est un sport que j’ai adoré, même parfois détester. C’était difficile physiquement et ça me prenait honnêtement tout mon temps. J’ai arrêté ce sport puisque je manquais de temps pour toute autre activité qu’une fille de 15 ans avait envie de faire (genre: voir mes amis, écouter des films)… excuses un peu bidon. 

Mes parents m’ont ensuite réinscrit au soccer (j’en ai fait de 6 à 9 ans) et j’ai fait ça pendant deux ans, de 15 à 17 ans. J’ai toujours apprécié les sports d’équipe parce que ça me motivait, parce qu’on créait une genre d’ambiance familiale et que je me sentais comme à la maison lorsqu’entouré de ces personnes. 

En vieillissant, les sports d’écoles et sports de groupes se dissipent, qu’on le veuille ou non. On grandit, on devient de plus en plus occupée et on délaisse les choses facilement “tassables”. Je me suis vite rendu compte que le gym n’était pas fait pour moi, que la course extérieure non plus et que les cours de Zumba ne me satisfaisaient plus. J’avais besoin d’un lieu où je pourrais me retrouver moi, créer de nouveaux liens et me sentir 100% à l’aise. 

En me promenant sur Instagram, j’ai découvert le compte de Spinco Montréal.  Un nouveau centre de spinning qui a ouvert début 2019 dans le Vieux-Montréal. N’ayant jamais fait de spinning, j’ai décidé de regarder ce qu’ils faisaient sur les médias sociaux. Tous les jours, je voyais des dizaines de personnes parler de ce centre de spinning. Ça m’a vraiment intrigué, j’ai donc décidé de l’essayer. 

Croyez-le ou non, ce fut un véritable coup de foudre. Je dois avouer que d’essayer un nouveau sport peut être stressant donc… j’étais stressée. La gentille personne à l’accueil m’a tout expliqué de A à Z. Elle m’a même aidé à ajuster mon vélo. Le premier cours fut pour moi très révélateur. Je me suis sentie à ma place. J’ai eu les larmes aux yeux pendant que la prof parlait. J’étais vraiment touchée. J’ai aussi eu envie de vomir haha, c’est vraiment très intense. 

Spinco est devenu ma deuxième maison. J’en raffole. Et quand je n’y vais pas, j’en manque. J’ai tissé des liens serrés avec les personnes qui y sont et bien que ce ne soit pas un sport de groupe, c’est tout comme. Comme les profs le répètent souvent, c’est: ONE TEAM, ONE BIKE. On est dans une salle avec environ 40 vélos, dans le noir, avec de la musique forte et des jeux de lumière. C’est tout simplement incroyable. 

Je me suis fixé comme objectif d’y aller un minimum de trois fois semaine, ce que je trouve assez faisable. Cependant, j’y vais environ 5 fois semaine haha. J’adore m’y rendre pour les cours du matin, plus précisément à 7h ou 7h30. Ça semble tôt, oui, mais dès que tu commences, tu réalises que c’est tout à fait faisable. Notre corps s’adapte et c’est devenu presque un automatisme pour moi de me lever à cette heure-là. Et honnêtement, il n’y a rien qui commence mieux la journée qu’une bonne séance de sport (et l’après-feeling de celle-ci). 

Une classe de spinning au Spinco dure 50 minutes. Je te suggère d’arriver un bon 15 minutes d’avance afin de t’enregistrer, prendre tes chaussures, ajuster ton vélo, et t’échauffer un peu. Dès que les portes se ferment, c’est là où l’ambiance devient magique. La prof choisit sa playlist et l’a fait jouer fort. Tu pédales, tu augmentes la résistance, tu te lèves sur le vélo, tu t’assois, tu fais des mouvements de bras, etc. Il y a une chanson où tu fais des exercices avec des poids pour les bras. Le cours se termine en beauté avec un 5 minutes d’étirements. C’est un total de 50 minutes qui passent très vite! On ne voit pas le temps passer tellement on est fusionnel avec la musique, le vibe et les autres personnes qui nous entourent. 

Je suis tellement heureuse d’avoir finalement trouvé mon sport. Je suis fière de continuer à m’y rendre, même quand des fois, il y a des jours où ça me tente moins. Je m’y rends pour moi et pour personne d’autre. C’est le plus beau cadeau que je pouvais m’offrir. 

Et si vous n’avez toujours pas trouvé le vôtre, je vous jure que ça s’en vient. D’ici là, on peut toujours aller essayer SPINCO ensemble. Deal? 

IMG_0803.jpeg
Toronto // bonnes adresses

Toronto // bonnes adresses

Prendre le temps de relaxer

Prendre le temps de relaxer

0